TOUR DU PIGEONNIER

1h15 minutes environ

1. Le circuit débute par la croix de la place de Bagnols dont le fût porte un cœur avec la date 1804 et le monogramme du Christ. Ce monument, a été payé 100 F. A cette époque, 100F permettaient d'acheter 550 litres de lait ou 450 litres de vin. Si l'on se base sur le prix actuel de ses denrées, cela représenterait une somme comprise entre 2000 F (lait) ou 5000 F (vin). Il est clair que personne ne voudrait effectuer un tel travail aujourd'hui pour un si petit salaire. Noter le Christ face à l'Est et la Vierge à l'Enfant du côté opposé.

2. Prendre la route de Frontenas. Sur la droite, la vierge, souvenir de la mission de 1898. Sur la gauche, le pigeonnier du château, construction du XVIIè siècle qui fournissait de l'engrais au seigneur du lieu.

3. Croix de Malicot (datée 1805), vue sur Frontenas et Theizé.

4. Banc de repos avec vue sur l'aéroport de Frontenas et Alix, la vallée de la Saône sur la gauche. Plus loin et par beau temps le Mont Blanc et les Alpes. Sur la colline, Charnay à droite et Lachassagne à gauche. Derrière, le trou des carrières de pierre dorée, qui cessèrent d'être exploitées vers 1920. Elles ont contribué à l'édification des plus vieilles maisons de Lyon (Rue St Jean), du château (XIIIè siècle), de l'église (XVè siècle) et des maisons de Bagnols. 

5. Devant le cimetière , établi en 1847 (croix avec cœur daté 1847), on a bonne vue de la topographie de la commune avec la colline des carrières où l'on se trouve, le plateau des Bruyères et des Tuillières sur la gauche, le vallon de St Aygue, la Vallée d'Azergues avec la cheminée des ciments Lafarge. Au fond, Charnay, Alix, le Mont Verdun, les Monts de Tarare. A droite, le château, le bourg, l'église. 

6. On prend à droite, le chemin du haut qui se termine par un sentier surélevé dominant les vignes et offrant une belle vue sur Moiré et le Bois d'Oingt. 

7. La croix du Bret sur le muret de la maison Carron, simple croisillon daté 1813. Plus loin, sur la gauche, un puit daté 1777.

8. Vieilles maisons en entrant au village avec un porche daté 1650, une fenêtre du XVIè siècle et, en descendant vers l'église, une maison beaujolaise avec son escalier protégé par un avant toit soutenu par une colonne de pierre dorée. 

9. Voir le plan détaillé du Bourg. croix des Rameaux (XVIIè siècle). Située à l'origine aux carrières, elle fut restaurée sur place en 1811 avant d'être déménagée en 1847 lors du transfert aux carrières de l'ancien cimetière qui entourait l'église . 

10. Sur le mur de l'ancienne poste, deux éléments sculptés ont pris place, dont on ignore la provenance. Ce sont une gargouille datée 1853 et un Lion ailé représentant St Marc l'évangéliste. En face, une fenêtre murée à accolade gothique du XVIè siècle. Plus bas, sur la droite, en descendant la rue du couvent, une inscription taillée par le tailleur de Pierre Delacolonge, 1759

11. Maison beaujolaise de 1705 mais qui réutilise des éléments plus anciens (accolade et main courante gothique, fenêtre voûtée du XVIè siècle). On remonte par la rue des vignes pour observer une autre maison beaujolaise à escalier protégé par un avant toit supporté par trois colonnes en pierre dorée. Cette maison date de 1755. 

12. Remontant la rue de la Pompe, on s'arrête devant la poste pour observer deux pierres gravées. L'une datée de 1621 figure les outils du cordonnier. L'autre est un morceau de linteau de cheminée qui nous rappelle que le calendrier révolutionnaire débuta le 22 septembre 1792. Cette pièce porte un entrelacs à huit boucles entourant l'étoile à 5 branches inversée si répandue à Bagnols de 1778 à 1850 ainsi que la mention 1798, l'an 7è.

13. Dans la rue du vieux puits aujourd'hui disparu, deux crochets de pierre tenaient une pièce de bois permettant le séchage du lin ou du chanvre. 

14. Sur le mur de la sacristie, une sorte de rose des vents en couronne entoure les armes de Balsac qui furent seigneurs de Bagnols de 1453 à 1566. La position des flanchis inférieurs du blason est cependant inversée. 

15. La maison beaujolaise située face à la sacristie, porte un cœur daté 1790 sur l'une de ses colonnes de pierre dorée. Une pierre de la cadette de la galerie porte également une figure humaine et l'inscription 1798, l'an 6.

04.74.71.70.17

Mairie

BAGNOLS

en Beaujolais

© Tous droits réservés. Commune de Bagnols en Beaujolais